C’est lundi, que lisez vous? #8

Hey!

Comme (pratiquement) tous les lundis je vous retrouve avec un bilan de mes lectures de la semaine pour le rendez vous initié par Malou et repris par Galleane.

Cette semaine j’ai lu

You don’t know my name de Kristen Orlando qui est une histoire d’espionnage qui m’a particulièrement plu. Je n’ai pas accroché tout de suite mais finalement j’ai vraiment beaucoup aimé les personnages et le thème qui est assez original dans la littérature Young adult.

Paranoïa 2, Miroir de Melissa Bellevigne. J’avais aimé la lecture du premier tome tout en étant frustrée de ne pas en savoir plus et j’ai donc été ravie de me replonger dans l’univers avec ce tome 2. J’adore l’écriture de l’auteure que je trouve à la fois naturelle, simple et belle. Je me suis beaucoup reconnu dans certaines réflexions des personnages et j’ai aimé l’ambiance du livre. Je le trouve encore mieux que le premier tome et je recommande à 100% ces deux livres.

En ce moment je lis

Dans le cadre du Victober, un challenge qui consiste à lire de la littérature victorienne, je lis Northanger Abbey de Jane Austen que je n’ai jamais lu. J’aime l’idée de lire quelque chose qui se rapproche de la littérature gothique sans en être. Et j’ai adoré les livres de Jane Austen que j’ai eu l’occasion de lire donc j’ai hâte d’avancer dans ma lecture.

Résumé : “La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre. Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l’invite à séjourner à l’Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s’imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d’Udolphe d’Ann Radcliffe.
Une idylle se développe entre Catherine et Henry Tilney. La confrontation de leurs points de vue sur la littérature et leurs discussions sur l’Histoire et le monde amènent Catherine à gagner en maturité, au travers d’un parcours initiatique. Roman d’apprentissage, Northanger Abbey offre un tableau ironique des moeurs de la gentry de Bath.

Ensuite je vais lire

Je lirais sûrement Grisha de Leigh Bardugo que j’ai acheté la semaine dernière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La box kube #3 Septembre 2017

Je vous ai déjà parlé du principe de la box kube qui contient un livre choisi par un libraire à partir d’un questionnaire rempli chaque mois. Aujourd’hui je vous parle de ce que j’ai reçu en septembre.

A chaque envie de lecture que je fais, je devrais la noter pour que vous vous rendiez compte du lien entre ma demande et ce que je reçois.

Mais bon, globalement je demande du Young adult pour me détendre, une histoire d’amour et de la fantasy.

Ce mois-ci j’ai donc reçu la box d’Août (oui c’est un peu bizarre mais je reçois la box du mois précédent aux alentours du 15 du mois d’après) qui a pour thème la belle étoile.

J’ai trouvé dedans: du thé comme d’habitude ^^, un kit de lecture à la belle étoile contenant un stylo phosphorescent, une bougie chauffe plat et une petite lanterne, des stickers en forme d’étoiles, la carte de correspondance, un petit texte exclusif, un marque page et Vampire academy de Richelle Mead aux éditions Castelmore.

Résumé: “Saint – Valentin est un lycée privé hors du commun : à l’abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie. Rose Hathaway est un vampire et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï. Menacées au sein même de l’academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint – Valentin. Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes : les strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l’une d’entre eux pour l’éternité.

De base, le livre ne me branchait pas tant que ça mais je l’ai lu quasiment dès sa réception et finalement j’ai bien aimé.

Pour informations, la kube box coûte 18,90 euros frais de port compris et vous pouvez la commander ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est lundi que lisez vous? #7

Hey!

Comme (pratiquement) tous les lundis je vous retrouve avec un bilan de mes lectures de la semaine pour le rendez vous initié par Malou et repris par Galleane.

Cette semaine j’ai lu

Shades of Magic de V.E. Schwab que j’ai vraiment adoré et the mortal instruments tome 4 qui m’a laissé complètement abasourdie pour ne pas dire furieuse ahah!

La fin était trop simple pour qu’on en reste là donc j’avais un peu vu venir le fait qu’on aurait le droit à un truc horrible mais quand même…

En ce moment je lis

Nos âmes jumelles de Samantha Bailly. Je suis ravie de découvrir cette auteure dont j’ai beaucoup entendu parler.

Résumé: L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet…

Ensuite je vais lire

Je vais avoir du mal à m’empêcher d’aller acheter la suite de TMI. Cet univers me plait beaucoup trop ! J’espère pouvoir donc commencer le tome 2 de the mortal instruments les origines et retrouver Will, Tessa et Jem <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Premiers pas pour commencer un bullet journal (matériel et pages pour débuter)

D’où vient le bullet journal

L’idée du bullet journal (ou bujo pour les intimes) vient de Ryder Caroll, un designer. Le système a évolué jusqu’à avoir sa forme actuelle qui est présenté sur ce site internet.

Le principe du bujo est d’être adaptable et adapté aux envies et aux besoins de chacun. Pour cela, le votre sera différent du mien qui est aussi différent de celui du voisin car nous n’avons pas les mêmes besoins dans notre quotidien.

La création d’un agenda/carnet de bord de A à Z permet aussi toutes sortes de choses d’un point de vue créatif et on voit fleurir de plus en plus de comptes instagram consacrés aux bujo.

Pourquoi ça m’a intéressé?

A partir du moment où je suis sortie du lycée j’ai essayé de continuer à m’acheter des agendas mais les devoirs à l’université ne sont pas pareils qu’au lycée et souvent c’était plus des gros devoirs à rendre une fois par semestre et finalement l’agenda ne me servait à rien. Depuis que je vis seule et que je dois effectuer un certain nombre de démarches, je me suis rendu compte que l’agenda n’est vraiment pas le support adapté pour pouvoir penser à toutes ces tâches.

Du coup, quand j’ai entendu parler de ce système qui permettait à la fois de noter les rendez vous, les choses à faire mais aussi de faire des listes, je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait.

Matériel

Au début j’ai commencé avec un carnet A5 de Moleskine puis j’ai finis par me diriger vers les Leuchtturm en A5 toujours avec des pointillés plutôt que des pages blanches ou lignées ce qui est vraiment très pratique. La couverture est rigide, les pages déjà numérotées et l’index déjà crée.

Niveau stylo, mon stylo de base est un faber castell S qui fait parti de ce lot.

Puis pour la couleur, j’ai des collections de stylos stabilo, des stylos feutres colorés et des crayons de couleur.

Un crayon à papier et une gomme peuvent parfois être utiles si vous voulez dessiner des choses et que vous avez peur de vous tromper.

Les pages de début

Tout d’abord la première page c’est l’index. Comme son nom l’indique il répertorie les n° des pages et à quoi elles correspondent pour mieux vous y retrouver. Dans les leuchtturm, vous avez juste à le remplir et non pas à la créer, si vous utilisez un autre carnet, pensez à laissez quelques pages libres pour faire votre index.

 

Les Key

Cela correspond aux symboles que vous retrouverez dans votre bullet journal. Personnellement j’ai gardé ceux de Ryder Caroll mais vous pouvez complètement les changer à votre guise, rajouter des couleurs etc.

Un point correspond à une tâche à effectuer, une croix à une tache effectuée, un rond à un rendez vous et le rond coché à un rendez vous qui a eu lieu. J’utilise la flèche pour repousser des tâches que je n’ai pas pu effectuer.

 

L’année

Au début de chaque bujo je commence par une page avec l’année, puis une double page avec le calendex qui permet de noter les rendez vous important de l’année.

J’y ai ajouté ce que Ryder Caroll appelle le future log qui permet de répertorier des projets à plus longs termes en ayant plus de place que dans le calendex.

Pour mon nouveau carnet je n’ai mis que les quatre mois de fin d’année, en présageant que je voudrais changer début 2018.

Collection

Les collections sont des pages consacrées à des idées, des listes ou tout autre choses qui ne concerne pas directement vos tâches à effectuer. En fait ces pages permettent d’avoir sur un même page tous les éléments plutôt que de les disperser dans votre carnet. Ca peut aussi être des recettes, vos livres préférés, bref tout ce que vous voulez.

 

Dans la mise en place de mon carnet j’en ai crée 5 : mes objectifs de l’année, ma wishlist de livres ou je note les livres dont je lis des bonnes critiques sur les blogs que je lis, mes séries tv qui est un tracker pour savoir où j’en suis dans chaque série, le journal des migraines qui m’a été demandé de tenir par mon médecin et un sport tracker où je répertorie les temps où je fais du sport.

Après, les monthly log peuvent commencer avec les pages de présentation puis après les daily, mais cela sera le sujet d’un autre article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

The curse de Marie Rutkoski

Titre : The curse

Auteur : Marie Rutkoski

Edition : Lumen éditions

Pages : 464 pages

Résumé :

Gagner peut être la pire des malédictions…

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la ” malédiction du vainqueur ” : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Mon avis

Ce livre, je l’ai eu dans ma kube du mois de juillet. J’ai été ravie de pouvoir le lire parce que j’avais vraiment flashé sur la couverture et que l’histoire me paraissait intéressante.

Et je n’ai pas été déçue. L’univers est complexe et intéressant bien que assez similaire à d’autres romans du même genre. J’ai aimé le lien qui se tisse entre les personnages. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Kestrel, son côté battante et ses remises en question.

La fin est assez inattendu mais tease assez bien ce que pourrait être la suite.

Ce n’est pas réellement un coup de coeur mais presque.

La traduction de la suite sort mi-septembre et sans pour autant me précipiter dessus j’avoue que j’ai hâte!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce que j’attends en Septembre (sorties livres, ciné, beauté)

Sorties livres

Wonder woman Warbringer de Leigh Bardugo sortie le 06/09

Un bateau explose au large de l’île de Themiscyra où vivent les Amazones. Bravant l’interdiction d’accueillir des humains sur l’île, la princesse Diana, 17 ans, décide de porter secours à Alia, une jeune fille de son âge. Mais à quel prix ? Descendante d’Hélène de Troie, Alia est une Warbringer : elle fait souffler partout un vent de discorde. Elle devait mourir dans le naufrage. En la sauvant, Diana a non seulement enfreint la loi de son île mais aussi ébranlé l’ordre du monde. Tout l’oppose à Alia, jeune ambitieuse qui évolue dans la haute société new-yorkaise et la prend pour une top model prisonnière d’une secte primitive. Pourtant, ensemble, elles vont devoir contrer la malédiction qui pèse sur Alia. Armée de son lasso de vérité et de ses bracelets pare-balles, Diana suit Alia à New York. Elle va découvrir l’amitié, l’amour et la trahison tout en apprenant ce que signifie être une super-héroïne..

Leigh Bardugo est juste une de mes auteures favorites, je suis donc d’autant plus heureuse qu’elle ait mis en scène une héroïne que j’adore à savoir Wonder woman!

16,90 euros

 

La lune est à nous de Cindy van Wilder sortie le 14/09

Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube ” Les Trois Grâces ” et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?”

J’avais adoré l’écriture de Cindy van Wilder dans le tome 1 des outrepasseurs donc j’ai hâte de retrouver sa plume dans ce roman.

17,90 euros

 

 

 

(attention c’est un tome 2) The crime de Marie Rutkoski sortie le 14/09

Kestrel, fille du général le plus titré de l’Empire, a acheté un jeune esclave aux enchères, Arin. Alors qu’ils se rapprochent l’un de l’autre, elle se rend compte trop tard qu’il s’agit d’un espion aux ordres du peuple herrani, oppressé depuis la conquête du pays par l’Empire. Elle tente alors tout ce qu’elle peut pour réparer son erreur.

J’ai lu le tome 1 de cette saga il y a à peine une semaine donc je suis contente que la suite sorte le mois prochain

15 euros

 

 

L’aube sera grandiose le 21/09

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors.

Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère.

Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets…

Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin.

Je lis peu de livres de ce genre mais celui là m’a l’air vraiment sympa.

14,90 euros

You don’t know my name de Kristen Orlando le 27/09

Les parents de Reagan, 17 ans, font partie des Black Angels, une division secrète de la CIA spécialisée dans la libération des otages et la lutte contre les attaques terroristes. Reagan a passé sa vie à changer d’identité du jour au lendemain, à mentir à ses rares amies, voire à éviter toute forme d’intimité avec les gens qu’elle rencontre. Entraînée depuis sa plus tendre enfance au combat à mort et aux armes, elle est censée, le moment venu, rejoindre à son tour les rangs de l’agence.Cependant, Reagan n’est pas sure de vouloir marcher sur les traces de ses parents. Surtout depuis qu’elle connaît Luke, son nouveau voisin : tomber amoureuse de lui n’a jamais fait partie du programme… Mais des événements inquiétants se multiplient autour de Reagan. Elle se sent surveillée. Lorsque ses parents sont enlevés par un baron de la drogue, lui-même ancien Black Angel, elle n’a plus le loisir de s’interroger sur son avenir : elle part à leur recherche avec Luke et les Black Angels. Une aventure dangereuse, dont Reagan sortira meurtrie. Avec un seul objectif désormais : la vengeance.

Sérieusement, la couverture n’est-elle pas carrément canon? L’histoire a l’air vachement bien aussi je trouve!

15,90 euros

Sorties ciné

Mary sortie le 13 septembre

Un homme se bat pour obtenir la garde de sa nièce, qui témoigne d’un don hors du commun pour les mathématiques.”

Ca fait tellement longtemps que j’attends ce film ! J’adore Chris Evans et surtout j’adore le découvrir dans d’autres registres que celui des films Marvel.

American assassin sortie le 20 septembre

Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.

Bon ok, j’avoue c’est surtout pour Dylen O’brien que j’ai découvert dans teen wolf et que j’adore.

Le château de verre sortie le 27 septembre

Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement. Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier.

J’ai hâte de découvrir ce film qui dans son thème me fait un peu penser à Captain fantastic.

Beauté

Collection d’halloween et de noël de Lush

A la fin du mois comme tous les ans, les magasins Lush pousseront les meubles pour accueillir les collections de fin d’année qui comme toujours ont l’air géniallissime.

Les produits d’halloween ont déjà leaké sur les réseaux sociaux et vous pouvez notamment les retrouver en tapant le hashtag lushhalloween dans la recherche sur instagram. On retrouvera notamment la jelly bomb ectoplasm (ci dessus) qui avait été mise en vente sur la kitchen il y a quelques temps.

La semaine prochaine on devrait en savoir plus puisqu’ils vont présenter les collections lors du creative showcase ainsi qu’un certain nombre de nouveaux produits (notamment des serums solides pour le visage que vous pouvez voir sur cette photo)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est lundi, que lisez vous? #6

Hey!

Comme (pratiquement) tous les lundis je vous retrouve avec un bilan de mes lectures de la semaine pour le rendez vous initié par Malou et repris par Galleane.

Cette semaine j’ai lu

A court of mist and fury de Sarah J Maas qui est la suite de a court of thorns and roses dont je vous ai parlé ici. J’ai profité de mes vacances pour me lancer dans cette lecture en anglais et ça a été un véritable coup de coeur. J’espère vous en parler bientôt.

Sinon si je triche en étendant à la semaine d’avant (puisque étant en vacances je ne vous avais pas fait d’article), j’ai lu Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Sáenz, The summer I turned pretty de Jenny Han et the mortal instruments l’ange mécanique de Cassandra Clare.

 

Ce que je suis en train de lire

The Curse de Marie Rutkoski qui pour l’instant me plait pas mal même si j’ai un peu peur d’être déçue si ce que j’imagine pour la suite arrive…

Le résumé : “Gagner peut être la pire des malédictions…

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la ” malédiction du vainqueur ” : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple

 

Ce que je lirai ensuite

Peut être shades of magic de V.E Schwab parce que ça fait longtemps que je l’ai acheté. Et ensuite je me relancerai dans The mortal instruments.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les outrepasseurs tome 1 de Cindy van Wilder

Titre : Les Outrepasseurs : les héritiers

Auteur : Cindy van Wilder

Edition : Gulfstream éditeur

Pages : 352 pages

Résumé : Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout.

Mon avis

J’ai mis du temps à vous parler des outrepasseurs parce que j’ai eu du mal à organiser mes idées pour vous faire une revue digne de ce nom.

Déjà je tiens à remercier encore une fois mon amie Sylvie qui m’a offert les trois premiers tomes pour mon anniversaire. Les éditions sont très belles et je suis ravie de les avoir dans ma bibliothèque.

Au début de notre lecture, on découvre Peter, un adolescent qui va découvrir un certain nombre de choses sur son identité, ses origines et en même temps découvrir que la magie et certaines créatures existent. Ce début est comme beaucoup de début de romans de fantasy. J’ai forcément accroché parce que j’ai reconnu les schéma habituels d’un univers littéraire que j’aime et aussi parce que cela se passe à Londres.

Puis, on plonge dans la deuxième histoire du livre, celle des ancêtres de Peter et de ses camarades qui commence dans les années 1207. Notre plongée est comme celle de Peter, soudaine, complexe et foisonnante. Ces chapitres durent longtemps (plus de 50 pages) et les passages dans le présent ne font qu’entrecouper brièvement ces passages.

La véritable histoire est donc celle des habitants du village de Villeneuve de Maupertuis. Au début cela m’a surpris, j’ai même eu peur d’être perdu et finalement j’ai totalement accroché à cette plongée dans la France médiévale, son quotidien et ses croyances. L’histoire est tellement intriguante et tellement prenante que l’on a du mal à lâcher son livre. On veut savoir qui? quand? quoi? comment? pas dans le sens où on ne comprend rien à l’intrigue mais plus dans celui où on veut explorer et approfondir notre connaissance d’un univers.

Si j’ai aimé toute la partie dans le passé qui nous permet de poser les bases de l’univers de ce cycle, j’ai eu du mal à faire le lien avec Peter. Évidemment, cela va surement être expliquer plus en détails dans les tomes à venir.

Je vous conseille bien entendu la lecture de ce livre que j’ai vraiment aimé et surtout si au début la plongée dans le passé vous perturbe, accrochez vous parce que la suite vaut réellement le coup.

Ah, j’allais oublier un truc important, l’auteure est belge et si je ne dis pas de bêtises, le français est donc la version originale du livre et ça se sent dans la lecture. en plus de nous offrir un univers complexe et foisonnant elle a un réel talent d’écriture que j’ai été ravie de découvrir en VO. (et d’ailleurs j’ai beaucoup trop hâte de découvrir son nouveau roman la lune est à nous qui sort le 14 septembre)

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 bonnes raisons de lire the mortal instruments

Parce que Magnus Bane est juste le meilleur

Non franchement, le grand sorcier de Brooklyn a très très vite gagner mon coeur et ses apparitions dans les romans sont toujours géniales.

Parce que la fin du premier tome va vous faire vous arracher les cheveux

Sérieux? Non mais genre vraiment? Cette fin c’est une véritable torture mais il faut y croire et persévérer XD

Parce que les runes c’est stylé

Bah ouais, c’est un peu comme des tatouages mais qui donnent des pouvoirs trop stylés genre guérir, être silencieux etc

Parce que Isabelle a un fouet

Du coup je la vois un peu comme une sorte de Wonder Woman avec le lasso doré. Et que du coup les combats sont stylés.

Parce qu’on y retrouve pleins de créatures différentes

Vampires, loup garous, sorciers, elfes et évidemment les chasseurs d’ombre

Parce que les couvertures sont belles

Bon ok, c’est une excuse un peu naze, mais quand même elles sont super belles!

Parce que quand on finit un livre il y en a toujours un autre XD

La série principale est constituée de 6 livres, les origines de 3, la série renaissance a dejà 2 livres à son compteur. Et à cela s’ajoute les livres secondaire (un codex, un livre illustré, un manga, des livres regroupant des séries sur des personnages secondaires…) et ça c’est juste le bonheur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

la box Kube #2 juillet 2017

Je vous ai déjà parlé du principe de la box kube ici.

C’est une box littéraire dans la quelle on retrouve un livre sélectionné par un libraire à partir d’un questionnaire rempli par nos soins accompagné de goodies.

Dans la kube du mois de juillet on retrouve donc preface le magazine de la kube, un éventail, un tote bag, des dessous de verre, une couverture pour livre de poche, le thé du mois et un petit livret j’ai lu.

Dans mon questionnaire j’avais dit avoir envie d’évasion et de romance pour me détendre et le libraire Kube a choisis the Curse de Marie Rutkoski.

Gagner peut être la pire des malédictions…

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la ” malédiction du vainqueur ” : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

J’étais ravie de trouver ce livre dans ma kube parce qu’il était sur ma wishlist depuis longtemps, du coup j’ai d’autant plus le sentiment que le libraire a une fois de plus choisis exactement ce que je voulais.

C’est la 4e box kube que je reçois et je n’ai jamais été déçue, donc je continue l’abonnement avec plaisir!

Rendez-vous sur Hellocoton !