C’est lundi, que lisez vous? #4

Coucou!

Comme (pratiquement) tous les lundis je vous retrouve avec un bilan de mes lectures de la semaine pour le rende vous initié par Malou et repris par Galleane.

Cette semaine j’ai lu

Le tome 1 des Outrepasseurs de Cindy van Wilder.

C’était une belle surprise et une belle découverte. J’ai apprécié les deux récits et même si j’étais un peu étonnée au début je me suis vite laissé happer. Je prends mon temps avant de lire la suite mais ce n’est pas par manque d’envie.

Le tome 1 de la maison de la nuit de P.C. Cast et Kristin Cast.

Je l’ai lu en 48h top chrono étant donné qu’il est relativement court et que j’ai bien apprécié ma lecture. Sans trouver l’intrigue vraiment original, j’ai trouvé les personnages très attachants et la mythologie intéressante.

Le tome 2 de the mortal instruments de Cassandra Clare

Qui a encore une fois été une superbe lecture. J’aime trop les personnages de cette série. J’en peux plus de certaines situations insoutenables mais bon… ^^

Ce que je suis en train de lire

Finding Audrey de Sophie Kinsella que je lis en VO.

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

Pour le moment l’histoire me plait assez. Je trouve le personnage d’Audrey drôle et attachant.

Ce que je vais lire ensuite

Je crois que je vais me précipiter à Gibert pour acheter le tome 3 de The mortal instruments XD J’en peux plus j’ai besoin d’une résolution hihi

Rendez-vous sur Hellocoton !

Graceling de Kristin Cashore

Titre: Graceling

Auteur : Kristin Cashore

Edition: Le livre de poche

Pages: 425 pages

Résumé: Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling – des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues, et son oncle, le roi des. Middluns, l’oblige. à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence..

Mon avis

J’ai eu ce livre de high fantasy dans une boxe Kube et je dois dire que globalement tous les livres reçus dans les Kube ont été de belles découvertes.

Dans ce livre on suit Katsa, une graceling qui peut tuer aussi facilement qu’elle respire. L’intrigue se déroule un peu sous forme de quête avec un fond survivaliste important. Comme dans beaucoup de romans de fantasy, le voyage y tient une place importante et permet de découvrir plusieurs paysages et plusieurs interlocuteurs différents.

Le monde est bien présenté et bien décrit. Il a ses propres règles auxquelles on s’habitue très vite.

Le personnage de Katsa est intéressant parce qu’elle se questionne, évolue, ne prend pas les choses pour acquis et a toujours une solution aux problèmes. Sa façon de voir les choses est touchante et étonnante. Ce n’est vraiment pas un livre conventionnel et c’est assez agréable. On a en fait affaire à un personnage féminin vraiment fort et à l’opposé des clichés romantiques du genre qui remets en question l’ordre établit et les conventions de la société dans laquelle elle évolue.

Les intrigues sont denses. Les mystères tiennent juste assez pour nous intriguer mais pas suffisamment longtemps pour nous ennuyer. Finalement cela donne un livre vraiment bien dosé qui est agréable à lire dans un univers cohérent et avec des personnages qui sont attachants.

Vous l’aurez compris, la libraire Kube a encore réussis son coup et m’aura fait découvrir un livre vraiment sympa!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Obsession de Jennifer L Armentrout

J’ai découvert Jennifer L Armentrout avec la série Lux, romance surnaturelle qui m’avait vraiment plu. J’avais aimé le style de l’écriture et l’univers autant que les personnages réellement attachant.

Obsession, c’était l’occasion de retrouver le même univers en découvrant des personnages différents aperçus dans la série Lux. On retrouve donc Hunter, un Arum (les ennemis des Luxens que l’on suivait dans Lux) qui se retrouve à devoir protéger Serena, une humaine qui a assisté à l’assassinat de son amie qui avait été témoin de la transformation d’un luxen. Ils se retrouvent donc dans un chalet un peu isolé et doivent apprendre à cohabiter.

Vous vous en doutez, une romance va se construire avec en fond les intrigues de ces extraterrestres qui sont sur terre et qui ont des pouvoirs. On retrouve des personnages vus dans les autres romans (Luc <3) et toute la mythologie liée à l’univers qui est réexpliqué à l’occasion de la découverte des personnages par Serena.

Au début, l’auteure remercie ces fans de l’avoir soutenu et permis d’écrire ce livre et d’exploiter une écriture plus adulte. Et bien, c’est le moins qu’on puisse dire. Je ne m’y attendais pas forcément, je pensais que le style sera le même que dans Lux mais en fait c’est clairement un livre pour adultes avec énormément de passages érotiques. Je ne connaissais que très peu ce genre de fiction et je dois dire que ce n’est pas ma tasse de thé.

Au final même si l’histoire était intéressante, j’étais très contente de finir le livre et de passer à quelque chose de plus tout public XD

Moi qui après avoir lu Lux était vachement intéressé par le fait de lire plus de Bit-lit, maintenant j’hésite carrément. Je ne sais pas si on peut voir sur le livre si c’est réellement érotique ou plutôt soft ?

Voilà une question que je me pose ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 classiques que j’aimerais lire

Aloha!

A la base j’avais prévu de vous parler du livre Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir mais je l’aime tellement que je n’arrive pas à écrire un article XD

Avec le challenge de l’été dont je vous ai parlé ici, j’ai réfléchis aux classiques de la littérature que j’aimerais lire.

Tout d’abord, qu’est-ce que j’entends par classique de la littérature? Cela serait du coup des œuvres un peu incontournables de la littérature. Globalement, cela peut vouloir dire, ce que vous avez étudié à l’école.

J’ai choisis d’en lister 7 🙂

Ayant fait des études littéraires et aimant particulièrement certains genre de cette littérature j’en ai déjà lu quelques uns et c’est pour cela que vous ne trouverez pas dans cette liste le rouge et le noir de Stendhal, le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde, les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Anna Karenine de Léon Tolstoï ou encore tous les livres des soeurs Brontë ainsi que ceux de F. Scott Fitzgerald.

 

Au bonheur des dames d’Emile Zola, 1883

J’avais lu un extrait en cours de français en seconde et cela m’avait marqué donc si je devais lire un Zola, ça sera celui là.

Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s’amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie. Tout ce qu’une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d’enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace. Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d’elle le symbole du modernisme et des crises qu’il suscite. Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique. Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie. 

 

 

La reine Margot d’Alexandre Dumas, 1845

J’avoue, je l’ai eu dans une box littéraire et du coup je dois aussi le lire pour ça. Mais je n’ai jamais eu l’occasion de lire du Dumas, donc autant commencer par celui-là.

On s’étripe, on s’égorge, on se massacre avec une volupté sans précédent. Corps transpercés, martyrisés viennent éclabousser un sein nu de leur sang. Les beaux duels des mousquetaires n’ont plus cours à l’heure de la Saint-Barthélemy. On s’assassine avec rage, les hommes sont des chiens, les héros des sangliers blessés. Dumas sème les cadavres au fil des pages de ce livre de chasse, trempé dans le poison de Catherine de Médicis. La fièvre érotique tient lieu d’amour, la ruse, l’intérêt et la peur dictent les intrigues. Vague noire et rouge, la violence balaye et emporte tout. Dans les cris, les halètements, les plaintes désespérées, Dumas enfièvre ses dialogues à coups de rapière ou d’arquebuse, avec une énergie morbide. Les vengeances succèdent aux trahisons, et la mort à la folie, dans ce monde de bruit et de fureur, livré au chaos, que seule l’amitié fidèle de La Mole et Coconas transcende

 

 

Le chien des Baskerville de Sir arthur Conan Doyle, 1901-1902

J’ai toujours rêvé de lire un des livres mettant en scène Sherlock Holmes. Un de mes plus gros coup de cœur de littérature quand j’avais 12 ans a été le mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux. Et j’aimerais bien retrouver le côté mystérieux et haletant de ce roman.

Sir Charles Baskerville, revenu vivre une paisible retraite dans le manoir de ses ancêtres, au cœur des landes du Devonshire, est retrouvé mort à la lisière des marécages, le visage figé dans une absolue terreur. Autour du cadavre, on relève les empreintes d’un chien gigantesque. Ami et médecin de la victime, James Mortimer sait que son patient était troublé par une vieille malédiction : un chien viendrait de l’enfer pour réclamer les âmes des descendants des Baskerville. Il décide de faire appel à Sherlock Holmes pour protéger Henry, l’héritier de la victime. En acceptant, le fameux détective ignore qu’il met en péril sa propre vie. Paru en 1902, ce roman est la plus célèbre des aventures d’Holmes. Il est baigné d’éléments fantastiques qui amènent le fameux détective à douter de ses pouvoirs de déduction. Même le docteur Watson a du mal à le suivre ! La résolution du mystère mettra fin à ses interrogations. Cette fois-ci, le maître de la logique s’en tire de justesse…

 

 

Nothanger Abbey de Jane Austen, 1817

J’avais vraiment aimé Orgueil et préjugés et j’ai bien envie de lire toute l’œuvre de Jane Austen à commencer par celui-là.

Par sa gaucherie, ses rêveries naïves et son engouement pour les vieux châteaux, Catherine Morland semble loin des modèles de vertu. Mais si cette jeune Bovary délicatement british n’a rien d’une héroïne, c’est que Jane Austen s’amuse ! Et nous emporte, d’une plume malicieuse, d’un bout à l’autre du plus moderne des romans austeniens.

 

 

 

Notre Dame de Paris de Victor Hugo, 1831

Parce que quand même, ça craint de ne rien avoir lu de Victor Hugo ^^ Bon après, j’avoue ça a l’air un peu plus hardcore que le dessin animé (merci Disney XD)

Dans le Paris du XVe siècle, une jeune et superbe gitane appelée Esméralda danse sur le parvis de Notre Dame. Sa beauté bouleverse l’archidiacre de Notre-Dame, Claude Frollo, qui tente de l’enlever avec l’aide de son sonneur de cloches, le malformé Quasimodo. Esmeralda est sauvée par une escouade d’archers, commandée par le capitaine de la garde Phoebus de Châteaupers…

 

Les frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, 1880

Je suis toujours perplexe devant le stand de littérature russe parce que je n’ai jamais su quoi lire après avoir fini Anne Karénine. Du coup, Dostoïevski me parait une bonne idée. Cela aurait pu être Crime et châtiments mais j’ai choisis les frères Karamazov.

L’intrigue principale tourne autour des trois fils d’un homme impudique, vulgaire et sans principes, et du parricide commis par l’un d’entre eux.

 

 

 

 

A l’est d’Eden de John Steinbeck, 1952

Il fallait bien choisir un auteur américain et j’ai choisis Steinbeck et assez arbitrairement à l’est d’Eden ^^

Dans cette grande fresque, les personnages représentent le bien et le mal avec leurs rapports complexes. Adam, épris de calme. Charles, son demi-frère, dur et violent, Cathy, la femme d’Adam, un monstre camouflé derrière sa beauté, ses enfants les jumeaux Caleb et Aaron.
En suivant de génération en génération les familles Trask et Hamilton, l’auteur nous raconte l’histoire de son pays, la vallée de la Salinas, en Californie du Nord.”

Et vous, quels sont les classiques de la littérature que vous me conseillerez?

Quels sont ceux que vous avez le plus aimé en les lisant?

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est lundi, que lisez vous? #3

Cette semaine j’ai lu

Graceling de Kristin Cashore que j’avais eu dans une box Kube et je suis totalement tombé amoureuse de l’univers. J’aime beaucoup ce genre de roman et j’ai été ravi de découvrir une intrigue qui reprend certains thèmes du genre tout en étant assez éloigné de ce que l’on a l’habitude de lire.

Et j’ai malheureusement lu que ça. J’espère pouvoir revenir à un rythme de lecture plus normal cette semaine

Ce que je suis en train de lire

Obsession de Jennifer L Armentrout

J’avais adoré la série lux et je suis ravie de retrouver cet univers de nouveau. Ce coup-ci on suit un Arum déjà vu dans la série Lux: hunter et pour le moment le récit me plait bien.

Ce que je lirais ensuite

Follow me back de A.V. Geiger

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés… Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa?Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Je l’avais demandé sur Netgalley mais il n’est plus disponible sur la plateforme donc je pense l’acheter.

Ensuite j’aimerais bien lire le tome 2 de The Mortal Instruments

 

 

Ce rendez vous hebdomadaire est organisé par Galleane, vous pouvez trouvé tous les liens des participants sur son blog.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Challenge lecture été 2017 + news

Hello à tous!

Le mois de juillet est déjà entamé et vous avez pu remarquer un ralentissement dans les publications. J’ai été assez prise par des démarches pour mon avenir qui malheureusement ce sont accompagnées d’angoisses assez difficiles à gérer.

Je lis lentement du coup et ça m’ennuie… D’ailleurs un jour je ferais peut être un article pour parler un peu du monde des bibliothèques et de la façon d’y rentrer.

Mais c’est hors de question que je me laisse abattre et surtout que je laisse ces angoisses m’éloigner de la lecture.

La bonne nouvelle c’est que j’ai enfin un nouvel ordinateur et je devrais pouvoir reprendre la rédaction régulière de chroniques.

L’autre bonne nouvelle c’est que du coup j’ai entamé le Camp Nanowrimo dont je vous parlerai sûrement dans un article.

Tout çà pour dire que je voulais vous parler du challenge lecture que j’ai décidé d’entamer pour l’été. J’ai mixé un certain nombre de challenge pour créer le mien et en voici les conditions.

Mon objectif principal est de lire 20 livres et je me laisse globalement jusqu’au 21 Septembre.  En sachant que je n’ai que 10 jours de vacances cet été, il va falloir optimiser mon temps 🙂

Ensuite je voudrais :

  • lire un classique
  • finir une saga
  • lire un tome de Outlander
  • lire un livre qui se passe en été
  • lire un roman de fantasy
  • lire un roman de bit-lit
  • lire une dystopie
  • lire un livre dont la couverture fait penser à l’été
  • lire un livre en anglais
  • lire un livre dont le nom de l’auteur commence par S
  • lire un roman historique
  • lire un roman contemporain
  • lire une belle histoire d’amour

Ca fait 13 petits objectifs et si je remplis mon objectif principal, cela devrait aller. J’ai juste des doutes sur la dystopie (j’ai du mal avec ce genre) et avec le roman historique (outlander c’est un roman historique?^^)

Et vous, qu’avez vous prévu de lire cet été?

Bonnes vacances à ceux qui le sont déjà!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Red Queen de Victoria Aveyard

Titre: Red Queen

Auteur : Victoria Aveyard

Edition: Le livre de poche jeunesse

Pages: 448 pages

Résumé: Mare Barrow, dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle s’avère détenir des pouvoirs magiques dont elle ignorait l’existence, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais de la famille royale, promise à un prince, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un pouvoir qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis.

Mon avis

On m’avait beaucoup parlé de ce livre et j’étais donc mega enthousiaste en le commençant.

L’univers était sympa, l’écriture agréable mais voilà, j’ai complètement bloqué sur les personnages. Au début j’avais pas forcément d’a priori je trouvais même Mare assez agréable. La découverte de la cour était intéressante mais vers le milieu du livre je me suis retrouvé en opposition totale avec ses choix et sa façon de réfléchir.

C’est totalement subjectif comme avis mais j’ai eu du mal avec ces personnages qui sont beaucoup trop ancré dans des schémas manichéen. En gros, il y a les méchants, les gentils et pas grand chose entre les deux. Le personnage principal se laisse berner tellement facilement que c’en est rageant et j’ai eu du mal à m’attacher à elle.

Au final je me sens frustrée parce que je trouvais l’univers intéressant, mais je n’ai réussis à développer aucun attachement pour les personnages (ils m’ont même exaspéré) et du coup je n’ai pas très envie de lire la suite.

Après j’insiste bien, c’est un avis personnel et c’est possible qu’en le lisant vous ayez un avis complètement différent puisque là ce n’est que du ressenti.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Book haul #1 Juin 2017

Le mois de juin n’est pas fini mais je vais essayer de ne pas m’acheter de livres avant la fin du mois XD

On peut dire que j’ai fait fort ce mois-ci puisque 11 livres ont rejoints mes étagères. Dans le lot il y en a 3 qui sont des cadeaux et 1 qui vient de mon abonnement Kube.

Le tome 2 de The Mortal Instruments de Cassandra Clare chez PKJ

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans un combat entre les forces du Bien et du Mal, qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

J’ai lu le tome 1 le mois dernier. Je prends mon temps pour découvrir ce cycle culte ^^

 

 

 

Obsession de Jennifer L Armentrout

Serena Cross était restée sceptique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l’exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n’est plus permis : elle aussi est menacée. Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu’il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des «aptitudes» qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena. Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par coeur, celle-ci ignore tout de son protecteur… notamment qu’à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore.

J’ai découvert que Jennifer L Armentrout avait fait un livre sur le personnage de Hunter aperçu dans la série Lux. Je n’ai pas hésité une seconde avant de l’acheter ^^

 

 

Everything everything de Nicola Yoon

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de “maladie de l’enfant-bulle”. En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Je l’ai acheté en anglais à New York et lu dans l’avion lors de mon retour à Paris. Je voulais le lire avant la sortie du film et je n’ai vraiment pas été déçue

 

 

 

Insaisissables tome 1 de Tahereh Mafi

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette.
Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable.
Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

Ca faisait longtemps que j’en entendais parler. C’est un format poche

 

Wayfarer de Alexandra Bracken qui est la suite de Passenger

All Etta Spencer wanted was to make her violin debut when she was thrust into a treacherous world where the struggle for power could alter history. After losing the one thing that would have allowed her to protect the Timeline, and the one person worth fighting for, Etta awakens alone in an unknown place and time, exposed to the threat of the two groups who would rather see her dead than succeed. When help arrives, it comes from the last person Etta ever expected – Julian Ironwood, the Grand Master’s heir who has long been presumed dead, and whose dangerous alliance with a man from Etta’s past could put them both at risk.

Meanwhile, Nicholas and Sophia are racing through time in order to locate Etta and the missing astrolabe with Ironwood travellers hot on their trail. They cross paths with a mercenary-for-hire, a cheeky girl named Li Min who quickly develops a flirtation with Sophia. But as the three of them attempt to evade their pursuers, Nicholas soon realises that one of his companions may have ulterior motives.

As Etta and Nicholas fight to make their way back to one another, from Imperial Russia to the Vatican catacombs, time is rapidly shifting and changing into something unrecognisable … and might just run out on both of them.

Quand j’ai finis Passenger j’ai foncé sur bookdepository pour acheter la suite ahah!

 

 

Graceling de Kristin Cashore

Dans les Sept Royaumes, on les appelle les Graceling – des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence… Née en Pennsylvanie il y a un peu plus de trente ans, Kristin Cashore se place d’emblée, avec ce roman traduit dans plus de vingt-cinq langues et récompensé par de nombreux prix, parmi les meilleures plumes de la fantasy anglo-saxonne.

Je l’ai eu dans ma kube et comme on m’en avait déjà parlé j’étais contente ^^

C’est surement ma prochaine lecture

 

L’été de Summerlost d’Ally Condie

La magie d’un été sous le signe de l’amitié et du théâtre.Un an déjà que le père et le plus jeune frère de Cedar ont disparu dans un accident de voiture. Ce premier été après le drame, l’adolescente, sa mère et son frère s’installent dans leur nouvelle maison de vacances, dans la petite ville d’Iron Creek, et tentent de se reconstruire. Très vite, les mystères se succèdent : qui est le garçon bizarrement costumé qui passe chaque jour à vélo devant la maison ? Qui peut bien déposer des objets sur le rebord de la fenêtre sans explication ? Dans les coulisses de Summerlost, un festival de théâtre, Cedar se laisse entraîner par Leo sur les traces d’une actrice disparue dans d’étranges circonstances…

Je l’ai acheté ce weekend lors d’un passage dans la librairie de ma ville. Lu en une journée quasiment hihi

 

 

Shades of magic de V.e Schwab

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

C’était un peu l’évènement du mois donc forcément j’ai craqué et je l’ai acheté. En même temps, Londres, des mondes différents, que demande le peuple?

 

Et enfin, les Outrepasseurs de Cindy Van Wilder

” -?Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
-?Nous ?
-?Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde tous ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix). Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. ”

Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout

Une de mes meilleures copines m’a fait la surprise de m’offrir les trois premiers tomes! Autant dire que j’ai hâte de m’y mettre!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le club Jane Austen de Karen Joy Fowler

Titre: le club Jane Austen

Auteur : Karen Joy Fowler

Edition: 10-18

Pages: 360 pages

Résumé: La Californie, par un été caniculaire. Les grandes et les petites histoires d’un club singulier qui compte six membres. Soit un pour chaque livre de Jane Austen. Car, comme d’autres jouent au bridge, cinq femmes et un homme se rencontrent régulièrement autour de l’oeuvre de la plus grande romancière anglaise. S’ensuit une sublime chronique sur l’air du temps où la voix de Jane Austen vient éclairer l’éternelle tragicomédie des sentiments, et son tourbillon de rencontres, d’épreuves, de séductions et de jeux entre l’impossible et le possible que seul peut dénouer l’amour. Car, comme vont le découvrir les membres du club, il n’est peut-être de plus belle fiction que la plus ordinaire des vies.

Mon avis

Je donne un peu mon avis après coup car j’ai lu ce livre il y a déjà trois mois. J’ai mis un mois complet à le lire à un moment où je n’étais pas dans un rythme de lecture très soutenu.

Je l’ai acheté parce que j’adore Jane Austen et que je voulais voir comment le rapport à cette auteure serait amené dans le roman.

On découvre peu à peu au fil des pages chaque personnage. Le roman se divisent en plusieurs parties avec à chaque fois une œuvre de Jane Austen qui est la lecture du club pour un temps donné et souvent le livre préféré d’un des membres du club ce qui nous permet d’en apprendre plus sur lui. Le récit est un peu décousu, les souvenirs de moments marquants dans la vie des membres du club s’entrecoupent de leurs discussions avec les autres.

La forme du récit est donc plutôt intéressante avec des souvenirs qui nous aident à mieux comprendre peu à peu les personnages. Pour cet aspect là j’ai beaucoup pensé à Jonathan Coe. Mais l’auteure n’a pas son ironie grinçante, ni son analyse particulière de notre société.

Entre les citations des romans de Jane Austen et les échanges entre les membres du club, il y a de quoi être perdu si on ne connait pas les œuvres et je pense que lorsque l’on a lu tous les livres dont il est question, les références qu’elles soient directes ou indirectes sont plus facile à interpréter. Je n’ai pas lu toute l’œuvre de Jane Austen et pendant ma lecture du club Jane Austen j’ai souvent eu l’impression de passer à côté de quelque chose, un peu comme quand vous êtes avec des amis et qu’ils parlent de quelqu’un que vous ne connaissez pas.

C’est finalement assez dommage parce que les personnages sont intéressants et que de nombreuses situations de couples sont abordés.

Je n’ai donc pas été conquise plus que ça, pas été impliqué non plus dans l’évolution des personnages…

Cependant, si vous connaissez l’œuvre de Jane Austen, le livre vous apparaitra sûrement sous un angle différent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag #1 Book boyfriend

Le principe est simple pour ce tag il consiste à parler de ses crushs littéraires. C’est parti pour dix personnages masculins que j’adore. Je vous mets des fan-arts quand c’est possible et j’essaye de mettre les dessinateurs si je les trouve. Pour les autres je m’excuse d’avance.

Le plus romantique

Spontanément je dirais Jace dans the mortal instruments de Cassandra Clare pour une scène particulière du tome 1 qui est le seul que j’ai lu et quand on voit comment le tome se termine, je suis plus sûre de ma réponse XD

Le bad boy avec un coté sensible

Kaz Brekker dans Six of Crows de Leigh Bardugo, je l’aime tellement *__*

KAZ BREKKER by itsnucleicacid

Le plus paranormal

Daemon Black dans Lux de Jennifer L Armentrout, il fallait forcément qu’il soit dans ce tag.

Daemon by Cassandra Jean

Celui que tu veux apprivoiser

Loup dans les chroniques lunaires de Marissa Meyer, c’est complètement le genre de personnage que j’adore.

Wolf by LauraHollingsworth

Celui de la friendzone

Eragon du cycle l’héritage de Christopher Paolini, je ne sais même pas pourquoi mais j’ai pensé à lui ^^

Ton âme soeur

Thorn dans la passe miroir de Christelle Dabos, always & forever XD

Celui avec lequel tu aimerais t’enfuir

Grigore dans les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain, pas de fan-art pour celui-ci malheureusement mais je l’aime trop!

Celui avec lequel tu irais partout en aventure

Elias Veturius dans une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, j’ai pas les mots, j’ai même pas encore osé lire le tome 2 tellement je ne veux pas en finir ahah

Celui avec lequel tu aimerais être coincé sur une île

Jamie Fraser dans outlander de Diana Gabaldon, forcément!

Le plus canon

Evann dans les Els de H Roy un peu par hasard parce que en fait j’aurais pu mettre Daemon ou Grigore ou Nicholas de Passenger ou Jamie ou Elias, bref tous quoi ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !